Le Dodécaèdre : présentation & FAQ

Le Dodécaèdre est une petite « planète » à la géographie très particulière. Par comparaison, le Dodécaèdre est à peu prêt trois plus petit que la Terre et deux fois plus grand que la Lune. Sa population totale ne dépasse guère deux cent millions d’humanoïdes des espèces les plus variées.

Ses douze faces sont planes, en dehors de leur relief montagneux. Ses arêtes sont assez émoussées pour qu’on les franchisse, mais suffisamment vives pour qu’on les voie dans le paysage. Lorsqu’on les approche, on se trouve réellement « au bord du monde ». Les faces forment des pentagones. La diagonale de chaque face mesure 2900 km (725 lieues consulaires). Chaque côté d’un pentagone mesure environ 1792,3 km (environ 448 lieues consulaires).

Ces arêtes sont en permanence battues par les vents. Difficile à franchir pour cette raison par voie de terre, elles le sont encore plus par voie de mer. Seuls les marins les plus expérimentés s’y risquent. L’étape la plus dangereuse est le basculement provoqué par le passage du navire d’une face sur l’autre. Si la manœuvre échoue, le navire se fracasse et s’abîme au fond des océans.

Franchir l’arête est une expérience troublante. On est brusquement soumis à un changement de gravité, ce qui donne l‘impression de tomber en restant droit. Cela entraîne souvent un afflux sanguin qui trouble la vue et l’esprit, parfois un malaise. Certaines personnes, pourtant solides et volontaires, n’osent pas franchir le pas, craquent au moment de le faire. Il est extrêmement difficile de faire passer un cheval ou une autre monture, sauf à les entraîner spécialement pour cela.

L’axe de révolution du Dodécaèdre par rapport à son soleil est très faible par rapport à la terre, si bien que seules les deux faces opposées, Prime et Duodécime, connaissaient des nuits polaires. Ce constat géographique est néanmoins contrarié par les phénomènes divins qui transforment jour après jour le Dodécaèdre. Au Nord, le long deuil de la mère des dieux, Isis, couvre une face jadis florissante d’un blanc manteau de givre. Au Sud, depuis la mort d’Osiris, la pénombre de la douzième face déborde peu à peu sur les faces voisines, créant les sinistres sables obscurs.

Il existe un décalage horaire de 2h30 entre chaque face, tandis que l’heure est constante au sien d’une même face. Ce phénomène est connu de manière empirique, puisqu’on peut soudain basculer dans le jour ou la nuit en changeant de face, mais il est mal compris. Les horloges sont encore rares et les montres à gousset plus encore, même si elles se répandent depuis les Essarts.

FAQ :

Je suis meneur de jeu et je souhaite mener des parties dans le monde du Dodécaèdre, par où commencer ?

La Seconde face du monde présente un continent complet, avec des centaines de lieu, d’intrigues, de personnages et de cités. Ce volume compile et complète les cinq premiers livrets parus.

Avec quel scénario puis je commencer à  jouer ?

Le recueil L’escapade de Telenaïs, semble tout indiqué. La préface de ce recueil de 8 scénarios vous donnera des conseils pour les jouer dans un ordre cohérent.

Quelles règles de jeu de rôle puis je utiliser ?

Le Dodécaèdre est une description d’univers. Il ne possède pas de règles propres et reste simple à adapter à la plupart des systèmes. Vous pouvez utiliser les règles que vous souhaitez.

La rubrique Systèmes de jeu met à votre disposition un choix de règles maison bien adaptées.

Les liens m’envoient vers un site www.lulu.com, est ce normal ?

Oui. Lulu est un site international d’impression à la demande qui permet de commander des publications imprimées et reliées pour vous et/ou de les télécharger en PDF selon les cas.

L’inscription est simple et gratuite et vous permettra de télécharger gratuitement les PDF du Dodécaèdre ou de les commander, à prix coûtant, au format livre. Hobgoblin ne fait pas de bénéfice.

Où puis je trouver des cartes du Dodécaèdre ?

ICI

Y a-t-il un forum dédié au Dodécaèdre ?

Oui ! ICI

Je suis arrivé ici par hasard et je n’ai aucune idée de ce qu’est un « jeu de rôle », vous m’expliquez ?

Dans son aspect classique le plus répandu, voici une courte vidéo qui le résume 🙂